Italiano English

Le logo de la Fondation

logo Fondation Omraam Onlus

Les deux symboles qui distinguent respectivement le Fondation et le Centre d’études Omraam Mikhaël Aïvanhov avec le vôtre Magazine , ont été spécialement créés par l’artiste français Danielle Marck , et ils ont une signification précise.

Le symbole principal de la Fondation est inspiré de l’ancien symbole ésotérique de Fleur de la la vie et, en particulier, à la partie intérieure, également connue sous le nom de semence de vie ou, dans le tradition d’Aïvanhov, Mystical Rose, dans laquelle les cercles entrelacés dont elle est composée sont colorés avec six couleurs de l’arc-en-ciel qui, à leur tour, se croisent, produisent six autres nuances ou nuances de couleur. Un cube est reproduit à l’intérieur du symbole de la fondation, signe de stabilité. Le cube est aussi une métaphore et un symbole de la première pierre, la grande pierre angulaire des constructeurs de cathédrales, et peut renvoyer aussi à la pierre philosophale. Dans le cas de notre symbole, cette pierre présente trois faces, avec les trois couleurs de base; les rayons qui en émanent représentent les diverses activités de la Fondation, menées dans le désir et avec l’intention d’être porteurs de Lumière.

Dans le symbole de la Fleur de vie il est possible d’inscrire parfaitement un autre ancien symbole ésotérique, le Arbre de la vie o Arbre séphirotique, figure kabbalistique par excellence. Le symbole de la Centre d’études Omraam Mikhaël Aïvanhov il met délibérément en évidence cet aspect, et il a été adopté car l’Arbre Séphirotique, source de connaissance universelle, est une métaphore d’un chemin d’évolution personnelle et collective qui passe aussi par la connaissance, l’étude, la réflexion.

Les cercles concentriques à partir desquels la Rose Mystique est composée, inscrits dans le grand cercle, expriment tous les domaines les plus nobles et les plus élevés dans lesquels concentrer l’étude et la recherche. La Rose est «action», «mouvement» et, en termes métaphoriques, elle peut «produire» d’innombrables pétales. la Rose est un symbole de créativité.

L’Arbre de Vie est dans la Rose: c’est le pivot de la Connaissance, le plus haut.

Le Soleil, indiqué par son propre symbole, se trouve à Tiphéreth, et de là il illumine et nourrit l’ensemble. Le soleil est le grand guide.
L’Or, avec lequel sont esquissés les chemins qui relient les différentes Sefira et avec lequel le cercle extérieur est dessiné, exprime le principe de réalisation dans la matière.

A propos de la valeur ésotérique et culturelle de l’arbre séphirotique Aïvanhov dit:

« Pour être guidé dans notre travail spirituel et pour être montré le chemin à suivre, nous avons besoin d’une méthode. Pour moi, la meilleure méthode qui existe est l’étude de l’arbre séphirotique. Il est vrai que de nombreux saints et mystiques ont parcouru le chemin de la lumière sans connaître l’Arbre Séphirotique, mais le savoir offre une vision plus claire du travail à accomplir. C’est pourquoi j’insiste pour que vous appreniez à approfondir tous les aspects. Avec Malhuth, concrétisez les choses. Avec Iesod, vous les purifiez. Avec Hod, vous les comprenez et les exprimez. Avec Netzah, insufflez-leur la grâce. Avec Tiphereth, vous les allumez. Avec Geburah, vous vous battez pour les défendre. Avec Hessed, vous les soumettez à l’ordre divin. Avec Binah, vous leur donnez de la stabilité. Avec Hohmah, vous les mettez en harmonie universelle. Enfin, avec Kether, placez sur eux le sceau de l’éternité« .

Omraam Mikhaël Aïvanhov, Pensée du jour 25/5/2011