Le Logo - Fondazione Omraam Onlus

Aller au contenu

Menu principal

Le Logo

La Fondation

Signifié des symboles utilisés par la Fondation.
Les deux symboles qui caractérisent respectivement la Fondation et le Centre d'études Omraam Mikhäel Aïvanhov avec sa Revue, ont été crées spécialement par l'artiste française Danielle Marck, et possèdent un signifié précis.

Le symbole principal de la Fondation est inspiré de l'ancien symbole ésotérique de la Fleur de la vie et, en particulier, de sa partie intérieure, qui est aussi connue comme Graine de la vie soit, dans la tradition de Omraam Mikhäel Aïvanhov, comme Rose Mystique (ou Rosace), dans laquelle les cercles tressés dont elle est composée sont colorés avec six couleurs de l'arc-en-ciel. Ces couleurs, en se croisant, produisent six tonalités ou nuances de couleur ultérieures. Dans la partie intérieure du symbole de la Fondation est reproduit un cube, symbole de la stabilité.

Le cube est aussi une métaphore et un symbole de la pierre de fondement, la grande pierre angulaire des bâtisseurs de cathédrales et peux rappeler aussi la pierre  philosophale. Dans le cas de notre symbole, cette pierre montre trois côtés, avec les trois couleurs fondamentales; les rayons qui émanent d'elle représentent les différentes activités  de la Fondation, activités qui sont développées avec le souhait et l'intention d'être porteuses de Lumière.

Dans le symbole de la Fleur de la vie il est possible d'inscrire parfaitement un autre ancien symbole ésotérique: l'Arbre de la Vie soit Arbre séphirotique, figure cabalistique par excellence. Le symbole du Centre d'études Omraam Mikhäel Aïvanhov met sciemment en évidence exactement cet aspect, et a été adopté car l'Arbre séphirotique, source de connaissance universelle, est métaphore d'un parcours d'évolution personnel et collectif qui passe aussi à travers la connaissance, l'étude et la réflexion.

Les cercles concentriques dont se compose la Rose mystique, inscrits à l’intérieur du grand cercle, expriment les domaines les plus nobles et les plus élevés sur lesquels se concentrent l’étude et la recherche. La Rose est ‘’action’’, ‘’mouvement’’ et, métaphoriquement, peut ‘’produire’’ d’innombrables pétales. La Rose est symbole de créativité.

L’Arbre de la Vie est dans la Rose. C’est au cœur de la connaissance, la plus élevée.
Le Soleil, indiqué par son propre symbole, se trouve dans Tiphéreth et de là illumine tout l’ensemble. Le Soleil est le grand Guide.
L’Or, avec lequel sont tracés les parcours qui connectent les différents Séphiroth et avec lequel a été dessiné le cercle extérieur, exprime le principe de la réalisation dans la matière.

À propos de la valeur ésotérique et culturelle de l’Arbre séphirotique, Aïvanhov dit:

Pour nous guider dans notre travail spirituel et nous indiquer le chemin à suivre, nous avons besoin d’une méthode. Pour moi, la meilleure méthode qui existe est l’étude de l’Arbre séphirotique. Beaucoup de saints, de mystiques ont marché sur le chemin de la lumière sans connaître l’Arbre séphirotique, c’est vrai, mais le connaître donne une vue plus claire du travail à réaliser. C’est pourquoi j’insiste pour que vous appreniez à en approfondir tous les aspects. Avec Malhouth, vous concrétisez les choses. Avec Iésod, vous les purifiez. Avec Hod, vous les comprenez et les exprimez. Avec Netsah, vous leur insufflez la grâce. Avec Tiphéreth, vous les illuminez. Avec Guébourah, vous luttez pour les défendre. Avec Hessed, vous les soumettez à l’ordre divin. Avec Binah, vous leur donnez la stabilité. Avec Hohmah, vous les faites entrer dans l’harmonie universelle. Enfin, avec Kéther, vous posez sur elles le sceau de l’éternité.».

Omraam Mikhaël Aïvanhov
Pensée du Jour 25/5/2011

Retourner au contenu | Retourner au menu